Général Choi, fondateur du Taekwon-Do

Le Taekwon-Do

Le Taekwon-Do est un art martial coréen fondé par le général Choi Hong Hi en 1955.

Littéralement, le mot "Taekwon-Do" signifie l'art (Do) du pied (Tae) et de la main (Kwon).

Le Taekwon-Do est un système de combat à mains nues ayant pour but l'autodéfense. Plus encore, c'est l'usage scientifique du corps dans une méthode d'autodéfense. Ce système comprend des techniques de coup de poing, de coup de pied, de blocage et d'esquive.

Les Composantes:

La Philosophie du Taekwon-Do

Le but ultime du Taekwon-Do est d'éliminer le combat en décourageant une agression et ce, dans l'optique de construire un monde meilleur et pacifique. Le Taekwon-Do est un art qui sous-entend une façon de penser et de vivre en mettant la force au service de la justice. Chaque adepte doit se conformer en tout temps aux valeurs morales du Taekwon-Do décrites dans le credo et serment de l'adepte.

Credo :

Courtoisie - Intégrité - Persévérance - Contrôle de soi - Courage

Serment de l'adepte :

  • J'observerai le credo du Taekwon-Do
  • Je respecterai mon instructeur et mes séniors
  • J'utiliserai le Taekwon-Do à de bonnes fins
  • Je serai champion de la liberté et de la justice
  • Je bâtirai un monde meilleur et pacifique

Mouvements de base

Les mouvements de base constituent les fondements du Taekwon-Do. Ce sont tous les mouvements de Taekwon-Do (positions de pied, attaque de bras, blocages, coups de pied) qui seront appliqués dans les formes, les combats et l'autodéfense.

Formes

Une forme est une succession de mouvements de base prédéterminés représentant un combat imaginaire. Il y a 24 formes en Taekwon-Do. Les premières formes enseignées sont simples et elles se complexifient progressivement d'un grade à l'autre. La pratique des formes vise d'abord à développer la puissance. Elle permet à un adepte de développer ses habiletés sans risquer de blesser un partenaire. La pratique des formes permet de pratiquer des mouvements de base, de développer la force musculaire, la coordination, l'équilibre, la fluidité des mouvements et le contrôle de la respiration.

Combat

Le combat représente le coté sportif de l'art martial. C'est un jeu de vitesse entre deux combattants dont le but est de marquer des points en frappant certaines zones du corps de son partenaire avec des techniques bien exécutées. Le combat est très sécuritaire puisqu'il est toujours exercé avec respect du partenaire de combat. Les équipements de protection aux poings, pieds, tibias, tête, dents et entre-jambe ainsi que notre règlement de sécurité contribuent à rendre le combat très sécuritaire.

Le combat permet de développer la tactique, les déplacements, les esquives et les réactions rapides en plus de faire particulièrement appel au contrôle de soi, au courage et au respect.

Combat arrangé

Le combat arrangé est une mise en application des mouvements de base avec un partenaire. Le combat arrangé implique une entente préalable entre les deux partenaires (nombre de pas, cibles, etc.). Cet exercice permet à l'adepte de prendre conscience de l'utilité des mouvements appris dans les formes. En s'ajustant avec son partenaire, l'adepte réalise l'importance de la précision de ses mouvements ainsi que de l'évaluation de la portée de ses coups.

Cassage

Le cassage consiste à briser une ou plusieurs planches avec une technique de pied ou de main. Il a pour but de développer la confiance, de tester la précision et de vérifier si les principes enseignés dans les mouvements de base ont été assimilés.

Autodéfense

Le Taekwon-Do a pour objectif l'autodéfense, c'est-à-dire la capacité à se défendre dans un contexte d'agression, lequel diffère significativement d'un contexte de combat libre.

Un contexte d'agression se caractérise par un environnement non contrôlé, par l'inattendu, par un niveau de stress élevé, par l'absence de règles et par des conséquences potentiellement importantes. L'autodéfense est une mise en application des techniques de base dans un tel contexte.

Dans ce type d'exercice, on aborde les caractéristiques d'une situation d'agression. On met à l'avant-plan l'importance de la prévention et on enseigne comment réagir. On enseigne également comment se déprendre d'une saisie ou d'un étranglement et comment se défendre face à un agresseur armé d'un couteau ou d'un bâton, ce que n'aborde pas le combat libre.